Projet d’appui à la diffusion des pompages solaires : L’ANER améliore les performances des maraîchers de la zone des Niayes (Potou, Louga).

L’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER) et son partenaire GBE, de la Coopération allemande GIZ, ont procédé, ce jeudi, à Potou, à la présentation du Projet d’appui à la diffusion des pompes solaires au profit des producteurs maraîchers dans la zone des Niayes.

Une cérémonie qui s’est déroulée en présence du gouverneur de Louga, El Hadji Bouya Amar, du président du Conseil départemental, Mamadou Mberry Sylla, des producteurs d’oignons de la zone et autres autorités religieuses et coutumières.

Ce projet d’appui à la diffusion de pompages solaires au profit des producteurs maraichers de Potou près de Louga a permis l’implantation de trente systèmes de pompage solaire dans la zone. Il est dirigé par l’Agence nationale pour les énergies renouvelables du Sénégal (ANER) et Green People’s Energy (GBE) avec la GIZ, une initiative du ministère allemand de la Coopération et du développement qui promeut l’utilisation de technologies solaires dans les chaînes de valeur (agriculture, élevage, pêche, etc.) et favorise l’’acquisition d’énergies renouvelables décentralisées.

Expliquant l’importance du projet, le directeur général de l’ANER, M. Djiby Ndiaye, soutient que ce projet des motopompes solaires est « un projet innovateur » qui permettra aux producteurs d’être plus indépendants, mais aussi de faire des économies. « Le projet que nous présentons aujourd’hui est un projet pour le remplacement des groupes motopompes par des pompes solaires avec un système de financement nouveau. Nous avons d’abord lancé un appel d’offres pour sélectionner les entreprises qui doivent intervenir sur ce projet. Notre objectif, c’est de faire en sorte que l’ensemble des maraîchers de la zone puissent installer des pompes solaires. Cela permet de réduire le coût de production, de faciliter la vente des oignons, mais également de réduire les pannes », fait-il savoir. Parlant du partenaire, la Coopération allemande GIZ, le directeur de l’ANER affirme qu’elle a toujours été aux côtés du Sénégal.

Pour la représentante de GIZ, Mme Mireille Ehemba, le programme GIZ/GBE est conçu pour améliorer l’accès au système décentralisé d’énergies renouvelables pour les entreprises, les agriculteurs, les coopératives et les institutions sociales opérant au Sénégal, en milieu rural. À cette fin, elle soutient les acteurs susmentionnés dans le développement de projets d’utilisation productive de l’énergie.

La présentation s’est terminée avec la visite des champs où les membres des délégations ont pu voir l’efficacité démontrée des installations solaires.

Les derniers articles

Actualités

Sensibilisation sur les énergies renouvelables à Fatick: Une campagne inspirante dans les écoles de Gossas et les îles du Saloum.

Dans la semaine du 13 au 18 Mai 2024, une équipe de 𝐥’𝐀𝐠𝐞𝐧𝐜𝐞 𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐥𝐞 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐄́𝐧𝐞𝐫𝐠𝐢𝐞𝐬 𝐑𝐞𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐥𝐚𝐛𝐥𝐞𝐬 (𝐀𝐍𝐄𝐑) 𝐚 𝐞𝐧𝐭𝐫𝐞𝐩𝐫𝐢𝐬 𝐮𝐧𝐞 𝐦𝐢𝐬𝐬𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞 𝐬𝐞𝐧𝐬𝐢𝐛𝐢𝐥𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧