Qu’est-ce que l’énergie hydraulique ?

L’énergie hydraulique permet de fabriquer de l’électricité, dans les centrales hydroélectriques, grâce à la force de l’eau. Cette force dépend soit de la hauteur de la chute d’eau (centrales de haute ou moyenne chute), soit du débit des fleuves et des rivières (centrales au fil de l’eau).

L’énergie hydraulique dépend du cycle de l’eau. Elle est la plus importante source d’énergie renouvelable.

Sous l’action du soleil, l’eau des océans et de la terre s’évapore. Elle se condense en nuages qui se déplacent avec le vent. La baisse de température au-dessus des continents provoque des précipitations qui alimentent l’eau des lacs, des rivières et des océans.

Une centrale hydraulique est composée de 3 parties :

  • le barrage qui retient l’eau
  • la centrale qui produit l’électricité
  • les lignes électriques qui évacuent et transportent l’énergie électrique

En France, l’hydroélectricité est exploitée depuis la fin du 19ème siècle, ce qui en fait la plus ancienne des énergies produite grâce à une ressource nationale. EDF exploite 640 barrages dont 150 d’une hauteur supérieure à 20 m.

C’est une énergie qui n’émet pas de gaz à effet de serre, elle est utilisable rapidement grâce aux grandes quantités d’eau stockée et c’est une énergie renouvelable très économique à long terme.

Il existe 3 principales formes de barrages :

Le barrage-poids

En béton ou en pierre, c’est le plus simple et le plus lourd.

Il est vertical par rapport à la retenue et incliné par rapport à la vallée. Il s’appuie uniquement sur le sol.

Ainsi, il oppose toute sa masse à la pression de l’eau.

Le barrage-voûte

En béton, il s’appuie en partie sur des parois rocheuses. Grâce à sa forme courbe, il reporte la pression de l’eau sur les rives. Il peut aussi être soutenu par des contreforts.

Il est incliné par rapport à la retenue et vertical par rapport à la vallée. Il est souvent utilisé dans des vallées étroites.

Le barrage à contreforts

Ses contreforts triangulaires en béton lui permettent de reporter la pression de l’eau vers le sol.

Il est très léger car son poids se réduit seulement à celui des contreforts.

 

Sources: https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/les-differentes-formes-de-barrages

Qu’est-ce que l’énergie éolienne ?

L’énergie éolienne est une source d’énergie qui dépend du vent. Le soleil chauffe inégalement la Terre, ce qui crée des zones de températures et de pression atmosphérique différentes tout autour du globe. De ces différences de pression naissent des mouvements d’air, appelés vent. Cette énergie permet de fabriquer de l’électricité dans des éoliennes, appelées aussi aérogénérateurs, grâce à la force du vent.

Une éolienne est composée de 4 parties :

  • le mât
  • l’hélice
  • la nacelle qui contient l’alternateur producteur d’électricité
  • les lignes électriques qui évacuent et transportent l’énergie électrique (lorsqu’elle est raccordée au réseau)

Descendante du moulin à vent du Moyen Âge, la première éolienne a été mise en service en France à Dunkerque en 1990.

Fin 2012, la France compte environ 4 500 aérogénérateurs.

C’est une énergie qui n’émet aucun gaz à effet de serre et sa matière première, le vent, est disponible partout dans le monde et totalement gratuite.

Il existe 2 sortes d’installations éoliennes, en fonction de leur situation géographique et de la superficie disponible.

En ferme

Une ferme éolienne, ou parc éolien, est constituée de 3 à 10 machines distantes entre elles d’au moins 200 m. La production d’électricité, la plupart du temps achetée par EDF à son producteur, est acheminée par un câble jusqu’au réseau. Étant donné l’envergure des éoliennes, il faut disposer d’une grande superficie pour installer un parc éolien significatif.

En off-shore

Il s’agit d’un parc éolien implanté en mer, à environ 10 km des côtes, à des profondeurs allant jusqu’à 25 à 30 m. Il est raccordé au réseau terrestre par un câble sous-marin.

Source: https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/l-energie-de-a-a-z/tout-sur-l-energie/produire-de-l-electricite/les-differents-types-d-eoliennes

Qu’est-ce que l’énergie solaire ?

L’énergie solaire est une source d’énergie qui dépend du soleil. Cette énergie permet de fabriquer de l’électricité à partir de panneaux photovoltaïques ou des centrales solaires thermiques, grâce à la lumière du soleil captée par des panneaux solaires.

Le soleil, bien que distant de plus de 150 millions de kilomètres de nous, demeure notre plus grande source d’énergie même si elle est intermittente.

C’est une énergie propre qui n’émet aucun gaz à effet de serre et sa matière première, le soleil, est disponible partout dans le monde, gratuite et inépuisable.

Comment fonctionne une installation solaire ?

3 éléments sont nécessaires à une installation photovoltaïque : des panneaux solaires, un onduleur et un compteur.

Ces trois éléments permettent de récupérer l’énergie transmise par le soleil, de la transformer en électricité puis de la distribuer à l’ensemble des clients connectés au réseau.

  • intégrés au toit, les panneaux solaires convertissent directement la lumière en courant électrique continu
  • l’onduleur permet ensuite de transformer l’électricité obtenue en courant alternatif compatible avec le réseau
  • le compteur mesure la quantité de courant injectée dans le réseau