Eclairage public Phase pilote : PRODERE I

Il a consisté à fournir et à installer des lampadaires solaires photovoltaïques autonomes ainsi que des lampes de basse consommation dans les Communes d‘Arrondissement de la Banlieue de Dakar, dans certaines cités religieuses et dans certaines villes de l’intérieur du Sénégal.

En effet, Mille huit cent trente-cinq (1835) lampadaires solaires photovoltaïques autonomes ont  été posés dans douze (12) Communes de la banlieue de Dakar et  dans six (6) villes  ainsi que dans des citées religieuses.

Ce projet a  été réalisé dans le cadre du Programme de Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique de I’UEMOA (PRODERE) et Le financement assuré par la Commission de l’Union Economique et Monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA).

 

Electrification par voie solaire de cases des tout-petits, d’établissements scolaires, d’établissements de santé, d’établissements religieux et de poste de garde des parcs du Niokolo-koba : ESIP I

 

Ce projet vise la fourniture d’énergie électrique d’origine solaire à des structures dédiées à l’éducation, à la santé et à la sécurité en zone rurale.

En plus des 94 kits du marché de base, ce projet a été suivi d’un avenant de 26 Kits,  les structures bénéficiant de ce projet sont réparties comme suit :

  • 36 cases des tout-petits
  • 21 écoles primaires
  • 11 collèges d’Enseignement Moyen
  • 05 postes de santé
  • 16 postes de garde
  • 03 Daaras
  • 02 campements et bases de vie du parc Niokolo-Koba
  • 05 cases de santé
  • 07 lieux de culte (Mosquées, instituts islamiques et chapelles)
  • 01 infirmerie
  • 02 stations biologiques
  • 01 centre de formation
  • 10 postes de police et de douane

La réception des travaux portant sur les 94 kits du marché de base et les 26 kits de l’avenant est achevée le 31 décembre 2016. L’entreprise est train de lever les réserves émises par l’ANER lors de la réception des systèmes.

 

Diffusion de chauffe-eau solaires

Ce projet vise à assurer la diffusion massive de chauffe-eau solaires dans des structures sanitaires proposées par le Ministère de la Santé publique et de l’Action sociale.

Le volet I a concerné 20 structures sanitaires proposées par le Ministère de la Santé publique et de l’Action sociale.

Dans ce volet II, il est prévu d’installer 30 chauffe-eaux solaires disséminés dans 30 structures sanitaires publiques en plus des chauffe-eau solaires qui seront installés à travers d’autres projets notamment le projet ORIO et le projet PRODERE II.

Raccordement de l’installation solaire de la faculté des Sciences et Techniques de l’UCAD.

C’est un projet qui consistait à réaliser avec le budget de l’Etat, le raccordement électrique de l’installation solaire photovoltaïque de la faculté des sciences et technique pouvant prendre en charge certaines  charges électriques de la faculté telles que l’éclairage, les prises de courant … .

Cette installation solaire a  été financée par la Coopération Allemande PERACOD.

Diffusion d’équipements solaires thermiques (séchoir, cuiseur) 

Pour appuyer les groupements de femmes dans leurs activités de conservation et de transformation de produits halieutiques ainsi que leurs activités de cuisson, l’Agence Nationale pour les Energies Renouvelables (ANER) déroule un programme d’acquisition et d’installation de séchoirs et de cuiseurs solaires.

La première phase porte sur l’installation de 12 séchoirs et 10 cuiseurs solaires. Les séchoirs solaires sont répartis dans les sites situés à Kayar et  Sendou.

PROJET ORIO Ce projet  vise la fourniture d’énergie électrique d’origine solaire et la distribution et poses de 72 chauffe-eaux solaires à 120 postes et cases de santé en milieu rural dans le bassin arachidier  pour contribuer à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) en matière de soins de santé et de réduction de la mortalité maternelle et infantile.

En effet, les structures sanitaires bénéficiant du projet sont réparties de la manière suivante :

  • Electrification par voie solaire de 120 structures de santé dans le Bassin Arachidier :
  • 70 postes de santé avec maternité
  • 21 postes de santé sans maternité
  • 27 cases de santé
  • 01 centre de santé
  • 01 centre national de réinsertion sociale
  • Installation de 72 chauffe-eaux solaires

Electrification d’Infrastructures Publiques Communautaires (Volet II) (ESIP II)

C’est un projet divisé en deux lots et représentant le volet II du projet d’électrification solaire des structures dédiées  à l’éducation, à la santé et à la sécurité en zone rurale.

Ces structures sont réparties comme suit :

  • Electrification par voie solaire de 85 structures réparties en deux lots, dont
  • 12 cases des tout-petits
  • 13 Ecoles primaires
  • 04 Kits pour collèges d’Enseignement Moyen (03 à Mariama Bâ et 01 à Faoye)
  • 10 Postes de santé
  • 03 Cases de santé
  • 08 postes de garde,
  • 04 postes forestiers
  • 01 poste vétérinaire de Coumbacara
  • 12 Daaras
  • 15 Mosquées
  • 02 stations biologiques parc de Djoudj
  • 01 radio communautaire de Thiel

 PRODERE II

Dans le but de mettre en œuvre sa stratégie dénommée Initiative Régionale pour l’Energie Durable (IRED), L’UEMOA, en collaboration avec l’ANER et la SABER, a  lancé le volet 2 du Programme Régional de Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité énergétique (PRODERE).

Ce volet II comprend  l’électrification   par voie solaire d’infrastructures publiques communautaires et  la fourniture et l’installation de 2 chauffe-eaux dans chacune des 4 hôpitaux régionaux choisies à savoir l’hôpital régionale de Thiés, de Ndioum (Podor), de Tamba et de Diourbel.

Les sites sont répartis suivant cet ordre :

  • 4 hôpitaux régionaux
  • 10 écoles primaires
  • 26 cases des tout-petits
  • 03 postes de commandement (1 à Djoudj, 2 dans le delta du Saloum)
  • 30 postes de santé

DIFFUSION DE KITS SOLAIRES DANS LE SECTEUR RESIDENTIELElle s’inscrit  dans le cadre des orientations stratégiques et  vise à accroître la contribution des énergies renouvelables dans la satisfaction des besoins énergétiques nationaux et à réduire la dépendance aux importations de combustibles fossiles.

DIFFUSION DE SECHOIRS SOLAIRES

Il s’agit ici d’un projet pilote qui consiste à diffuser des séchoirs solaires afin de mieux valoriser  les produits halieutiques

DIFFUSION DE CUISEURS SOLAIRES

Ce projet vise essentiellement  à préserver les forêts  en réduisant la forte pression  exercée sur les ressources ligneuses grâce à la dissémination  de 10 000 équipements auprès des ménages ruraux.

VALORISATION DES PRODUITS LAITIERS

Ce projet  permettra de mettre en place un dispositif de conservation du lait en milieu rural (tank à lait) et de favoriser sa transformation  locale.

DIFFUSION DE POMPES SOLAIRES DANS  LES EXPLOITATIONS MARAICHERES

Ce projet qui a démarré par une phase pilote à Cayar, va se poursuivre sur toute la zone des Niayes.

 Son financement est recherché en vue de mettre en place un mécanisme pouvant faciliter l’acquisition des équipements par les exploitants maraichers