L’estimation du potentiel théorique éolien au Sénégal a été établie sur la base desrésultats de mesures effectuées par des promoteurs sur des sites bien précis, surbase de l’Atlas éolien établi par Vergnet et sur base de données tirées du Word WindAtlas (WWA).L’Atlas Vergnet et les informations tirées du WWA montrent que la vitesse moyennedes vents est maximum le long de la Grande Côte et qu’elle diminue au fur et à

mesure que l’on pénètre à l’intérieur des terres. Il existe cependant une différence

fondamentale entre le WWA et l’Atlas Vergnet. Ce dernier montre une diminution

beaucoup plus rapide de la vitesse moyenne au fur et à mesure que l’on s’éloigne de

la Côte que le WWA. Chez Vergnet, la bande côtière caractérisée par une vitesse

moyenne comprise entre 5,5 et 6 m/s a une largeur moyenne comprise entre 1,6 et

5,3 km tandis que pour le WWA, la bande caractérisée par une vitesse moyenne de

6 m/s a une largeur comprise entre ≈ 5 et 30 km.

Si l’on compare les données de Vergnet et du WWA avec les vitesses moyennes

résultant des mesures effectuées, on constate une meilleure correspondance entre

celles-ci et le WWA. Cela est bien entendu dû en partie au fait que les zones définies

par le WWA sont plus larges, donc que la probabilité de trouver un site dans cette

zone est plus grande chez WWA. Cependant pour les sites situés dans la région de

Saint-Louis 1 , les vitesses moyennes mesurées ne correspondent pas aux zones de

vitesse moyennes définies par Vergnet.

La production éolienne a été calculée 2 à partir des données du WWA, pour les zones

caractérisées par des vitesses moyennes de 6 et 5,7 m/s et normalisée pour une

puissance nominale installée de 1 MW.

Vitesse de vent à

50m hauteur

(m/s)

Vitesse de vent

à 70 m

(m/s)

Production

G 58

(MWh/an)

Production spécifique nette

(MWh/MW.an)

6,0

± 0,15

6,54

2,175

2,098

± 341

5,7

± 0,15

6,21

1,906

1,839

± 304

Production théorique éolienne (MWh/MW.an)

Source : Rapport d’étude Diagnostic sur la base des informations existantes_MVV DECON_Novembre 2010